Jeu des Proverbes - Revue de presse

© Photos NR

Le patrimoine immatériel à l’honneur

 

Publié le 27/09/2019 dans La Nouvelle République (Indre-et-Loire) suite à la représentation du 22-09-2019 à Chambray-lès-Tours

Pas de vieilles pierres ou de bâtiments à visiter dimanche pour les Journées du patrimoine, mais un patrimoine immatériel à découvrir. La Fusinguette proposait d’abord une balade dans le patrimoine populaire des musiques et danses de Bretagne, avec la complicité de Mozaïc Breizh, de Kevrenn Pen Ar Bed et de Rigol Dance. Puis les comédiens de la Coriace Compagnie entraînaient le public dans la découverte du théâtre de Carmontelle, pseudonyme de Louis Carrogis, un personnage touche-à-tout du XVIIe siècle, auteur, peintre, paysagiste, architecte, créateur de transparents ancêtres du dessin animé…, au service de la Maison d’Orléans. La Coriace Compagnie a présenté des devinettes théâtrales, de petites pièces humoristiques peignant la société aristocratique, chaque pièce correspondant à un proverbe que le public est amené à découvrir. Carmontelle écrit avec brio, ça frise par moment l’absurde, il puise aussi avec humour du côté de Racine. C’est frais, c’est enlevé, et le public joue le jeu. Un beau choix que de faire redécouvrir cet auteur aujourd’hui oublié.

Lien vers l'article original : Le Patrimoine immatériel à l'honneur

Le public invité à deviner des proverbes

Publié le 7/02/2020 dans Le Berry Républicain, suite à la représentation du 2 février 2020 à Theillay

C’est un spectacle surprenant et ludique auquel ont eu droit les habitants de Theillay ce dimanche. Invitée par la commission culturelle de la mairie, la Coriace Compagnie proposait une suite de petit sketches qui illustraient un proverbe que le public devait essayer de découvrir. Les 5 jeunes acteurs ont choisi de présenter des œuvres méconnues et originales et ils le font avec talent. Tout de suite le public s’ est pris au jeu et a essayé de percer les énigmes avec plus ou moins de bonheur mais toujours avec une bonne humeur communicative. Ces artistes atypiques n’ont pas hésité à dévorer entièrement un énorme poulet tout en récitant leur texte devant les spectateurs hilares pour illustrer l’ adage « qui dort dîne ». Et à chaque bonne réponse, le public recevait un chocolat.

Lien vers l'article original : Le public invité à deviner des proverbes

Coriace Compagnie, Tours (37000)

Association déclarée -  SIREN 844 649 954 -  Licence n° 2-1120931

Crédits photos du site : Cyrian Caléca - Hugues Willy Krebs